Découvrez les créateurs : Susan Meinen

Découvrez l’envers du décor dans notre nouvelle série, qui explore l’univers de ceux qui ont façonné notre collection cette saison. Au tour de Susan Meinen, notre responsable graphiste print.

Date

Monday, 9 September 2019

Share

Susan Meinen
Graphiste print

Les imprimés, c’est notre truc, et ceux que vous voyez dans nos collections – de nos floraux colorés à nos toiles de Jouy bohèmes, en passant par nos graphiques urbains – sont le fruit de l’imagination débordante de Susan, notre responsable graphiste print. Dans notre studio (affectueusement baptisé « l’église » car il est installé dans une ancienne église du XVIIe siècle située en plein cœur d’Amsterdam), Susan et la équipe ultra-talentueuse imaginent et réalisent presque tous nos imprimés. Ils mettent tout leur amour et leur savoir-faire dans chacune de nos pièces. Ici, Susan, dont la passion pour les imprimés saute aux yeux ─ elle est tatouée de partout ─, nous explique son processus créatif et raconte que tout a commencé le jour où son père lui a offert une boîte de craies.
image
image
« Je commence toujours par le travail manuel : découpe du papier, esquisses à la craie, œuvres peintes. Puis je réalise mes designs numériquement, en associant le travail manuel brut à des formes épurées, pour les rendre plus modernes ».

« Nous aimons que nos imprimés racontent une histoire. Ils sont la fusion des différentes idées de l’équipe, c’est ce qui les rend drôles et intéressants. Et typiquement Scotch ! »

Susan Meinen
Susan Meinen
Susan Meinen

« Je pense que ma passion pour le graphisme a commencé avec une boîte de craies que mon père m’a donnée. Et avec le maquillage de ma mère, que j’utilisais pour recouvrir les murs blancs de notre salon ! ».

image
image
« Tout peut nourrir mon inspiration : un brainstorming avec des collègues, un verre avec des amis, films, voyages, livres, musiques. Parfois, je me réveille même avec des idées, mais le plus souvent, elles prennent forme pendant le processus créatif ».
image
« Mon premier tatouage est un dessin tribal que j’ai fait à 15 ans. J’adore les grands motifs bien nets. Mes plus grands tatouages sont un serpent mêlé à des pivoines japonaises sur la jambe, et un aigle sur le dos réalisé par Marco Serio, mon tatoueur favori ».
image

« L’un de mes imprimés préférés cette saison, c’est la toile de Jouy. Si vous y regardez de plus près, vous voyez tellement de détails ; des petits traits humoristiques, comme les petits serpents qui vous regardent ».